Formation

La formation est différente pour les sapeurs-pompiers volontaires et professionnels. Le sapeur-pompier volontaire, qui réalise ses missions pendant son temps libre, en marge de son activité professionnelle principale, suit une formation selon le système de son canton. Le sapeur-pompier professionnel, pour lequel il s’agit de son activité lucrative principale, suit une formation unifiée aboutissant à un brevet fédéral.

Volontaires Professionnels

Partager cette page
corps de sapeurs-pompier Fribourg

Sapeurs-pompiers volontaires

La formation pour devenir sapeur-pompier volontaire comprend

  • Une formation de base (socle de 2 jours)
  • Un approfondissement dans l’année qui suit
  • Des formations continues et des exercices chaque année après l’incorporation.

Chaque canton a son propre système de formation.

  • 2 journées de formation de base technique
  • 2 journées de formation de base à la protection respiratoire
  • Formation complémentaire ou formation spéciale et exercices réguliers dans les années suivantes
  • 0,5 jour de formation BLS/AED (réanimation et défibrillation)
  • 5 jours de formation générale de base
  • 3 jours de formation technique de base
  • formations techniques cantonales et fédérales, de cadres et d’instructeurs par la suite
  • 1 jour de formation régionale
  • 5 jours de formation cantonale
  • 1 jour de cours en réanimation (BLS) et en défibrillation automatique (AED)
  • Formations continues ou de spécialisation et exercices réguliers les années suivantes
  • 2 jours de formation cantonale
  • 12 heures d’exercices minimum durant l’année, selon l’organisation interne des corps
  • spécialisation dans différents domaines (p. ex. porteurs d’appareils respiratoires, lutte chimique) et formations continues spécialisées au sein des corps de métiers

Envie de passer à l’action ?

cave_renens

Sapeurs-pompiers professionnels

2% des sapeurs-pompiers en Suisse ont la chance de pouvoir en faire leur métier dans 16 corps constitués. Ils sont répartis dans les différentes régions de notre pays où la densité de la population est forte. Ils assurent une permanence 24/24 heures en caserne et interviennent en totale autonomie ou en complémentarité des sapeurs-pompiers volontaires et des partenaires avec des engins spécifiques. Ils disposent de compétences particulières dans certains domaines atomiques, chimiques et bactériologiques (ABC) ou en ayant des groupes de spécialistes pour exemple, les groupes de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP) sont des unités de sapeurs-pompiers spécialisées dans la reconnaissance et le sauvetage dans les milieux naturels et artificiels particulièrement dangereux et qui nécessitent des formations exigeantes.

Ces corps de sapeurs-pompiers professionnels font partie de l’association suisse des sapeurs-pompiers professionnels (ASSPP) qui promeut notamment la formation professionnelle à tous les niveaux. Elle organise en collaboration avec l'«organisation du monde du travail du domaine des sapeurs-pompiers» (OMTSP) les examens professionnels qui sanctionnent la formation de base, et elle encourage la formation des cadres. Elle traite tous les thèmes concernant les corps de sapeurs-pompiers professionnels suisses.

Les académies ou écoles permettent aux nouveaux aspirants d’acquérir le bagage nécessaire de la formation académique en suivant les différents modules avant de rejoindre leurs casernes pour un stage pratique en entreprise. Ce dernier terminé, les aspirants peuvent se présenter aux examens qui leur permettront d’obtenir en cas de réussite, le brevet fédéral de sapeur-pompier professionnel.

En savoir plus sur la formation